Auteur ortie

David Hervy responsable et créateur de la boutique en ligne Biologiquement.com spécialisée dans la promotion et la distribution de produits naturels de santé. Une gamme de produits riches en antioxydants naturels puissants pour retrouver ou garder la vitalité, recommandés aux enfants en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs et aux seniors. Tous ces produits sont issu du commerce équitable.
[Total : 4    Moyenne : 4.8/5]

Souvent considĂ©rĂ©es comme de mauvaises herbes invasives, on souhaite souvent se dĂ©barrasser des orties biologique qui poussent dans notre jardin. Piquante, irritante
 L’ortie biologique a mauvaise rĂ©putation. Pourtant, elle a de nombreuses vertus insoupçonnĂ©es sur la santĂ©. Alors avant de dĂ©sherber votre jardin, suivez le guide !

L’ortie biologique, une mauvaise herbe pas si mauvaise ?
On a tous un jour eu la mauvaise surprise de se piquer le bras ou la jambe avec une feuille d’ortie. Les feuilles dentelĂ©es de l’ortie biologique contiennent en effet un venin trĂšs urticant pour la peau. DĂ©mangeaisons, brĂ»lures, boutons
 Des symptĂŽmes trĂšs dĂ©sagrĂ©ables qui donnent Ă  cette plante si mauvaise rĂ©putation.

Pourtant, ce venin participe grandement Ă  l’action bienfaitrice de cette plante dont on souhaite se dĂ©barrasser Ă  tort. L’ortie biologique est l’alliĂ© de votre corps, de votre peau mais aussi de vos cheveux.

L’ortie biologique est une plante aux vertus insoupçonnĂ©es

Votre allié santé
Et oui, vous ne l’imaginiez peut-ĂȘtre pas, mais l’ortie biologique est une plante remplie de vertus pour votre bien-ĂȘtre. Des Ă©tudes ont par exemple prouvĂ© que consommer de l’ortie biologique permettait de diminuer de 75% la prise de mĂ©dicaments anti-inflammatoires. PlutĂŽt incroyable, non ? Mais ce n’est pas son seul pouvoir.

DiurĂ©tique, elle va stimuler les fonctions rĂ©nales et ainsi rĂ©duire les risques de calculs urinaires. En amĂ©liorant l’irrigation des reins et de la vessie, elle va renforcer tous le systĂšme urinaire et rĂ©nal.

L’ortie biologique a Ă©galement une action dĂ©purative et calmante reconnue. AppliquĂ©e en cataplasme sur les zones concernĂ©es, elle aide notamment Ă  rĂ©duire les problĂšmes d’acnĂ©, les boutons de fiĂšvre ou encore les inflammations cutanĂ©es telles que l’eczĂ©ma. Elle calmera Ă©galement les douleurs articulaires.

En plus de ses vertus santĂ©, l’ortie biologique sera votre alliĂ© beautĂ©. En effet, son pouvoir dĂ©toxifiant et drainant aide Ă  lutter contre la cellulite et favorise l’élimination des toxines. Elle est Ă©galement beaucoup utilisĂ©e pour renforcer les ongles et les cheveux. AppliquĂ©e en cataplasme, elle restaurera par exemple l’équilibre de votre cuir chevelu en cas de cheveux gras ou de cuir chevelu irritĂ©.

En outre, l’ortie biologique constitue un excellent complĂ©ment alimentaire grĂące Ă  sa forte teneur en vitamines, calcium, potassium, phosphore et magnĂ©sium. Elle est un trĂšs bon antioxydant, et permet Ă©galement de lutter contre l’anĂ©mie grĂące au fer qu’elle contient.

L'ortie bio fraßche ou séchée est une source intarissable de bienfaits

L’ortie bio fraĂźche ou sĂ©chĂ©e est une source intarissable de bienfaits

Elle posséderait aussi des vertus anti-allergÚnes. Une plante multifacette, donc, qui agit sur un grand nombre de maux.

L’ortie biologique a une action bĂ©nĂ©fique sur un grand nombre de problĂšmes

Comment utiliser l’ortie biologique ?
On le sait, les feuilles d’orties biologique sont trĂšs irritantes pour la peau. Il est de ce fait dĂ©conseillĂ© d’utiliser la plante telle quelle. En revanche, l’ortie biologique peut se consommer en poudre, en infusion, en dĂ©coction
 On peut mĂȘme directement l’ingĂ©rer !

Il est possible d’utilise la poudre d’ortie biologique par voie interne, dans des gĂ©lules Ă  ingĂ©rer. Par voie externe, mĂ©langer la poudre avec de l’eau permettra de rĂ©aliser un cataplasme Ă  laisser agir une trentaine de minutes. Pour cumuler les vertus, pourquoi ne pas ajouter de la poudre d’argile verte dans votre cataplasme ?

L’ortie biologique se consomme Ă©galement en infusion. Pour se faire, il suffit de faire infuser les feuilles, fraĂźches ou sĂ©chĂ©es, dans de l’eau bouillante durant une dizaine de minutes.

Si on ne pense pas forcĂ©ment Ă  cette option, on peut aussi directement les manger en tant que lĂ©gume. Il faut savoir qu’une fois chauffĂ©es, les feuilles d’ortie biologique perdent leur pouvoir irritant. Vous pouvez donc les manger en soupe, par exemple. Et pour ne rien gĂącher, la recette de la soupe d’ortie biologique est on ne peut plus simple.

Recette de la soupe d’ortie biologique

Plongez deux poignĂ©es de feuilles d’ortie biologique dans un quart de litre d’eau, puis couvrez jusqu’à Ă©bullition. Une fois que l’eau bout, laissez cuire les feuilles durant une dizaine de minutes puis mixez le tout. Vous pouvez y ajouter un oignon ou une Ă©chalote, ainsi qu’une gousse d’ail et un peu de beurre. Vous pouvez Ă©galement ajouter des Ă©pices au mĂ©lange, en fonction de vos goĂ»ts.

Les feuilles d’ortie biologique se consomment en infusion, en cataplasme, en dĂ©coction ou encore en poudre

Comment la cueillir sans se piquer ?
Pour bĂ©nĂ©ficier des vertus de l’ortie biologique, il faut d’abord s’en procurer. Le mieux (et souvent le plus simple) est d’aller la rĂ©colter directement dans son jardin ou aux abords d’un champs. Mais comment cueillir les orties biologique sans risquer de se piquer ?

Mettre des gants semble ĂȘtre une bonne solution. A dĂ©faut, il existe des astuces simples pour Ă©viter tous risques. D’abord, il faut savoir que le duvet contenant le venin, situĂ© au niveau des feuilles, est dirigĂ© vers le haut. Veillez donc Ă  prendre les feuilles vers le bas, au niveau de la racine. Manipulez toujours la plante de haut en bas.

MĂȘme en prenant toutes les prĂ©cautions nĂ©cessaires, et parfois mĂȘme en portant des gants, il arrive de se piquer. Pas de panique : quelques gouttes de vinaigre appliquĂ©es sur les piqĂ»res d’orties biologique aident Ă  soulager l’effet urticant des feuilles.

Il existe plusieurs astuces pour manipuler l’ortie biologique sans se piquer

On l’a vu, l’ortie biologique est loin d’honorer sa rĂ©putation d’herbe indĂ©sirable. Plante aux actions bienfaisantes, elle peut ĂȘtre utilisĂ©e de multiples maniĂšres. Ainsi, chacun peut trouver l’utilisation qui lui convient le mieux, afin de profiter de ses vertus incroyables sur la santĂ©. Alors plutĂŽt que de vous en dĂ©barrasser, pourquoi ne pas voir l’ortie biologique comme votre alliĂ© santĂ© ?


[Total : 5    Moyenne : 3/5]

Si on tient compte des ressources qui diminuent, des fibres Ă  croissance rapide et naturelles, comme le coton, qui nĂ©cessitent beaucoup de ressources, ou des fibres Ă  base de pĂ©trole comme l’acrylique, le polyester, le nylon et le spandex peu respectueuses de l’environnement, on rĂ©alise qu’il est grand temps de trouver des alternatives durables Ă  la production de tissus.

Dans cette nouvelle sĂ©rie, FashionUnited explore les alternatives durables et les recherches en innovations textiles qui sont actuellement menĂ©es dans le monde entier. Aujourd’hui, nous nous intĂ©ressons Ă  l’ortie bio urticante, Urtica dioica, une plante largement distribuĂ©e, qui est facile Ă  cultiver.

Il y a maintenant trois ans, FashionUnited vous parlait des fibres d’ortie biologique et de la crĂ©atrice allemande Gesine Jost, qui utilise ces fibres flexibles et brillantes dans ces collections. « Nous sommes conditionnĂ©s Ă  Ă©viter les orties bio, mais Ă  tort », explique la crĂ©atrice qui prouve l’utilitĂ© de ce tissu dans son atelier de DĂŒsseldorf, oĂč elle prĂ©sente des pulls, des cardigans, des T-shirts, des jupes et un manteau conçus Ă  partir de fil d’ortie biologique.

L'ortie bio est utilisĂ©e pour ses propriĂštĂ©s textiles depuis le Moyen-Age, Ă  l'Ă©poque elle Ă©tait utilisĂ©e pour fabriquer des cordages ainsi que des vĂȘtements

L’ortie bio est utilisĂ©e pour ses propriĂštĂ©s textiles depuis le Moyen-Age, Ă  l’Ă©poque elle Ă©tait utilisĂ©e pour fabriquer des cordages ainsi que des vĂȘtements

Les fibres et les fils d’ortie biologique sont le tissu du futur

Depuis lors, l’intĂ©rĂȘt pour les fils durables et les alternatives au coton se sont dĂ©veloppĂ©s. « Ce nouvel intĂ©rĂȘt pour les fibres d’ortie biologique urticante est nĂ© par la prĂ©occupation croissante des dommages environnementaux causĂ©s par la production de tissus tels que le coton. Lors de la recherche de nouveaux tissus Ă©cologiques, la fibre d’ortie biologique est apparue comme un bouquet de roses », confirme le fournisseur suisse de fibres et de fils d’ortie SwicoFil.

L’utilisation des fibres d’ortie biologique pour la production de vĂȘtements ramĂšne aux origines, quand les gens portaient des vĂȘtements Ă  base de fibres et de fils d’ortie biologique, au cours des 2000 derniĂšres annĂ©es, les traces les plus anciennes remontant Ă  la fin de l’Age du bronze, Ă  Voldtofte, au Danemark. On trouve Ă©galement des preuves d’existence de fibres d’ortie biologique en Scandinavie, en Pologne, en Allemagne, en Russie et en Écosse mais aussi en dehors de l’Europe. Il existe en effet trois principales espĂšces d’orties qui peuvent produire des fibres – orties europĂ©ennes, orties himalayennes et Ramie – cette derniĂšre fibre Ă©tant produite commercialement en Chine et au Japon depuis un certain temps.

Innovations textiles durables : l’ortie biologique

Avec l’arrivĂ©e du coton au 16Ăšme siĂšcle et la soie comme concurrents, les fibres, les fils et les vĂȘtements en ortie biologique, ont perdu leur position dominante Ă  l’Ă©poque, le coton Ă©tait plus facile Ă  rĂ©colter et Ă  filer. Aujourd’hui, de nouvelles avancĂ©es dans les technologies de filage et la reproduction croisĂ©e ont produit des plantes Ă  haute teneur en fibres fortes, flexibles, polyvalentes et avec une bonne longueur de filage.

Pendant la PremiĂšre Guerre mondiale, les vĂȘtements d’ortie biologique ont connu un retour en force rapide lorsque l’armĂ©e allemande, en raison d’une pĂ©nurie de coton, les a utilisĂ©s pour les uniformes des soldats. De mĂȘme, l’armĂ©e française les a utilisĂ©s sous NapolĂ©on. Les soldats Ă©tĂ© peut-ĂȘtre plus Ă  l’aise que ceux d’aujourd’hui car les fibres d’ortie biologique fournissent une climatisation naturelle. Comment ? Et bien, les fibres d’ortie biologique sont creuses, ce qui signifie qu’elles sont remplies d’air intĂ©rieur, ce qui crĂ©e une isolation naturelle.

Les vĂȘtements d’ortie biologique sont frais en Ă©tĂ© et chaud en hiver

Les producteurs de fil utilisent cette propriĂ©tĂ© en entortillant la longueur des fils pour des vĂȘtements d’Ă©tĂ© frais afin de rĂ©duire l’isolation, et utilisent une faible torsion pour les vĂȘtements d’hiver afin de maintenir la fibre creuse ouverte et permettre une tempĂ©rature constante. Assez intelligent, n’est-ce pas ?

Mais ce n’est pas tout – les fibres d’ortie biologique sont extrĂȘmement polyvalentes. Et Ă  l’inverse des > fibres de chanvre, dont nous avons parlĂ© rĂ©cemment dans notre sĂ©rie, il n’y a pas de problĂšme juridique avec la culture des orties biologique, ce qui fait de la plante une culture viable et lĂ©gale. De plus, comme le chanvre, les orties biologique utilisent beaucoup moins d’eau et de pesticides pour se dĂ©velopper.

Ray Harwood, professeur du groupe de recherche sur l’ingĂ©nierie textile et les matĂ©riaux Ă  l’UniversitĂ© De Montfort de Leicester, estime que les fibres, les fils et les vĂȘtements en ortie biologique sont les matĂ©riaux du futur. Il travail sur le premier projet britannique contemporain afin de dĂ©velopper des tissus en ortie biologique, qui s’appelle STING – Sustainable Technologies in Nettle Growing. Les chercheurs ont Ă©galement collaborĂ© avec Camira producteur textile pour les tissus d’ortie biologique certifiĂ© Oeko Tex 100.

En 2004, la maison Corpo Nove basĂ©e Ă  Florence a lancĂ© des jeans avec un fil d’ortie biologique, qui ont connu un Ă©norme succĂšs chez Selfridges. Netl, une marque de mode nĂ©erlandaise, a collaborĂ© avec la crĂ©atrice durable Rianne de Witte pour une premiĂšre collection qui prĂ©sentait des vĂȘtements dans des couleurs vives et des formes gĂ©omĂ©triques et qui constituaient un mĂ©lange de 75 pour cent de coton et 25de fils d’ortie biologique.

L'ortie bio est utilisĂ©e pour ses propriĂštĂ©s textiles depuis le Moyen-Age, Ă  l'Ă©poque elle Ă©tait utilisĂ©e pour fabriquer des cordages ainsi que des vĂȘtements

L’ortie bio est utilisĂ©e pour ses propriĂštĂ©s textiles depuis le Moyen-Age, Ă  l’Ă©poque elle Ă©tait utilisĂ©e pour fabriquer des cordages ainsi que des vĂȘtements

Innovations textiles durables : l’ortie biologique

L’entreprise a mĂȘme cultivĂ© les orties biologique urticantes dans des plantations propres et a cousu les vĂȘtements dans des usines en Europe, qui se sont conformĂ©es Ă  des pratiques de travail Ă©quitables. Étant donnĂ© que les fibres et les fils d’ortie biologique sont faciles Ă  se procurer et Ă  utiliser, ils sont largement utilisĂ©s – que ce soit en mĂ©lange avec d’autres fibres dans des collections commerciales ou sous leur forme pure dans des crĂ©ations artisanales.

Enfin pour finir sur une note importante, ceux qui s’inquiĂštent des piqĂ»res d’orties urticantes, surtout lorsqu’on pense aux sous-vĂȘtements en ortie, ils ne doivent pas s’inquiĂ©ter du tout. « Vous les coupez et les dĂ©shydratez, la pression se poursuit, et il n’y a plus de piqĂ»res », explique Ray Harwood. Eh bien, dans ce cas, adoptons les collections en ortie biologique !


[Total : 17    Moyenne : 3.5/5]

Le plein de minĂ©raux avec une tisane Ă  l’ortie biologique

Plante vivace bien connue pour ses poils urticants, on se sert des feuilles pour leurs vertus dépuratives, diurétiques et galactogÚnes. Les feuilles se récoltent pendant la floraison (juin à septembre)
Autres propriétés

hémostatiques, astringentes, antiarthritiques, antianémiques

PrĂ©paration de la tisane Ă  l’ortie biologique

– 1 cuillerĂ©e Ă  cafĂ© de feuille par tasse. 3 tasses par jour
En savoir + sur la plante

L’ortie biologique (urtica dioĂŻca) est une plante dioĂŻque vivace envahissante trĂšs commune. On la nomme Ă©galement grande ortie. Elle pousse partout jusqu’à une altitude de 2400 mĂštres : dans les haies, les jardins, les champs, les fossĂ©s, les dĂ©combres 

Elle appartient Ă  la famille des urticales. C’est une plante herbacĂ©e urticante qui pousse et fleurie presque toute l’annĂ©e (sauf Ă  la saison froide).
Son aspect

L'ortie biologique

L’ortie biologique

Elle mesure en moyenne 50 cm mais peut aller jusqu’à 1,30 m. Ses feuilles sont pĂ©tiolĂ©es, dentelĂ©es avec un limbe pointu. Sur le dessus des feuilles, on observe des minuscules aiguilles (poils) contenant un liquide urticant qui s’injecte dans la peau dĂšs qu’on la touche. Elle est riche en acide formique. Ses fleurs sont petites et blanches, dĂ©pourvues de pĂ©tales.
Ses propriĂ©tĂ©s mĂ©dicinales sont connues et diverses (reminĂ©ralisante, anti-inflammatoire pour les articulations, anti-infectieuse, diurĂ©tique, dĂ©purative). TrĂšs riche en sels minĂ©raux, elle est utilisĂ©e en horticulture en tant que purin d’ortie biologique (engrais) ou rĂ©pulsif contre les insectes. Certains insectes s’y dĂ©veloppent et y pondent comme les papillons diurnes.
En cuisine

Enfin les cuisiniers l’apprĂ©cie pour ses qualitĂ©s gustatives et les fabricants de cosmĂ©tiques l’utilise pour sa richesse en fer, potassium, calcium et magnĂ©sium, en vitamines A, B et C.


[Total : 20    Moyenne : 2.6/5]

Mal-aimĂ©e Ă  cause de son pouvoir urticant, l’ortie biologique est pourtant l’une des plantes mĂ©dicinales les plus efficaces connues. En thĂ©, c’est une arme de choix pour combattre les effets indĂ©sirables de l’hiver, pour notre santĂ© gĂ©nĂ©rale comme pour le bien-ĂȘtre de nos cheveux. Qui s’y frotte… s’y soigne.

Les malheureuses orties biologique n’ont jamais vraiment eu la cĂŽte : il faut dire que ces squatteuses invasives et trĂšs urticantes n’ont rien de trĂšs glamour. Ou du moins, c’est ce qu’on pensait. Car en rĂ©alitĂ©, les orties biologique sont reconnues comme faisant partie des plantes mĂ©dicinales les plus utiles et les plus efficaces. Leurs feuilles sont frĂ©quemment utilisĂ©es pour des solutions toniques, diurĂ©tiques, dĂ©puratives, dĂ©toxifiantes ou anti-inflammatoires, mais elles ont encore bien des propriĂ©tĂ©s. Cette plante aux mille vertus est l’un des produits phare des herboristes, et la mĂ©decine holistique ne jure plus que par la reine des mauvaises herbes. En thĂ©, elle permet de booster votre systĂšme pour rĂ©sister Ă  la chute des tempĂ©ratures, mais elle peut Ă©galement servir de soin pour revitaliser vos cheveux et protĂ©ger la fibre capillaire des dĂ©gĂąts causĂ©s par le froid. Voici la recette de ce remĂšde de grand-mĂšre miraculeux pour combattre les petits alĂ©as de l’hiver en toute simplicitĂ©.

Une infusion naturelle d'orties bio pour lutter contre les baisses de régime...

Une infusion naturelle d’orties bio pour lutter contre les baisses de rĂ©gime…

L’ortie : une plante mal-aimĂ©e aux mille vertus mĂ©dicinales

Les orties biologique sont trĂšs riches en potassium, en magnĂ©sium et en chlorophylle, ainsi qu’en vitamines A, B et C. Les feuilles de cette herbacĂ©e sont Ă©galement une incroyable source de fer : c’est en fait un complĂ©ment alimentaire naturel parfait. Le docteur Latham Thomas, conseiller holistique de santĂ© et fondateur du Tender Shoot Wellness (un blog dĂ©diĂ© Ă  la mĂ©decine holistique, au yoga et aux bienfaits des plantes), conseille d’ailleurs aux femmes d’en consommer quotidiennement, en prenant des gĂ©lules, en saupoudrant des feuilles sĂ©chĂ©es sur leurs salades ou en infusion. C’est idĂ©al en cas de “baisse de rĂ©gime”, et donc particuliĂšrement indiquĂ© au moment de l’hiver : une petite cure d’orties biologique vous permettra de refaire le plein de minĂ©raux et de vitamines pour affronter cette Ă©prouvante pĂ©riode de l’annĂ©e.
Pour consommer des orties biologique sous forme de thĂ©, il vous suffit d’avoir des feuilles sĂ©chĂ©es d’orties biologique, qu’on peut facilement trouver dans des magasins bio, des pharmacies et Internet. Vous pouvez Ă©galement les ramasser fraĂźches, mais dans ce cas-lĂ , rincez-les bien et laissez-les 15 min dans l’eau bouillante. Jetez deux cuillĂšres Ă  soupe rases de feuilles sĂ©chĂ©es dans de l’eau bouillante, en ajoutant par exemple quelques feuilles de sauge ou de lavande pour parfumer. Laissez infuser pendant 3 Ă  5 min, puis dĂ©gustez. Le thĂ© devrait ĂȘtre vert translucide, et avoir un goĂ»t d’herbe assez prononcĂ©.

…Et un soin protecteur et revitalisant pour aider vos cheveux Ă  survivre cet hiver

L’ortie biologique fait aussi de vĂ©ritable miracle sur notre criniĂšre rendue cassante et terne par le froid. L’ortie biologique contient en fait de la mĂ©thionine et de la cystĂ©ine, des protĂ©ines prĂ©sentes dans la kĂ©ratine des cheveux. qui leur apportent force et Ă©lasticitĂ©. L’ortie biologique aide donc Ă  renforcer les cheveux fragilisĂ©s et Ă  leur rendre leur force et leur souplesse. De plus, les vitamines B que contiennent les orties biologique favorisent la croissance des cheveux, le fer sert d’antichute et le zinc contenu dans les feuilles aide Ă  rĂ©Ă©quilibrer les sĂ©crĂ©tions de sĂ©bum, pour lutter contre les racines qui graissent trop vite. Ce soin multi-action complĂštement naturel vaut donc le dĂ©tour, et il est tout simple Ă  rĂ©aliser.
RĂ©servez un peu de votre thĂ© Ă  l’ortie biologique pour l’utiliser sur vos cheveux, et ajoutez-y quelques gouttes de votre huile essentielle prĂ©fĂ©rĂ©e, comme la menthe poivrĂ©e, afin de mieux le conserver. Versez le mĂ©lange dans une petite bouteille Ă  l’aide d’un entonnoir : vous pouvez garder la mixture pendant 6 mois si vous la laissez bien au frigo.
Lorsque vous l’utilisez, appliquez deux Ă  trois noisettes sur cheveux mouillĂ©s, juste avant de mettre votre shampoing. Peignez-vous pour que le liquide se rĂ©partisse harmonieusement sur vos longueurs, et massez-vous le cuir chevelu pendant une minute pour que le soin pĂ©nĂštre bien. Rincez, puis lavez-vous les cheveux comme vous en avez l’habitude.
Vous pouvez utiliser ce soin une fois par semaine pour garder des cheveux doux, forts et brillants, ainsi qu’un cuir chevelu purifiĂ©.


[Total : 13    Moyenne : 2.8/5]

L’ortie biologique piquante, Urtica dioica, est une herbe que tout le monde devrait connaütre.

L’ortie biologique est une herbe commune. Elle n’est peut-ĂȘtre pas exotique ni sexy, mais ses bienfaits dĂ©passent facilement ceux des « super aliments » se trouvant sur le marchĂ©. L’ortie biologique est une des plantes les plus nutritives sur terre. Elle est la source vĂ©gĂ©tale la plus concentrĂ©e en fer et en chlorophylle. En plus, elle est riche en protĂ©ines, sĂ©lĂ©nium, magnĂ©sium, potassium, calcium, vitamines A, C, D, K et la plupart des B.

Une fois cuite ou séchée, le « piquant » disparaßt et la plante est propre à la consommation.
MalgrĂ© tous ses attributs nutritionnels, le premier contact avec cette plante peut se rĂ©vĂ©ler irritant. Son nom lui vient d’un mot anglo-saxon qui signifie aiguille et qui fait rĂ©fĂ©rence au duvet fin de petits poils qui couvre la feuille et la tige. Quand notre peau s’y frotte, ces petits poils injectent une substance chimique qui cause des rougeurs, des brĂ»lures et des ampoules.

Une fois cuite ou sĂ©chĂ©e, le « piquant » disparaĂźt et la plante est propre Ă  la consommation. Pourtant, dans l’ancienne Égypte, les herboristes piquaient dĂ©libĂ©rĂ©ment la peau avec les aiguilles pour traiter l’arthrite.

L’ortie est une des plantes les plus nutritives sur terre. Elle est la source vĂ©gĂ©tale la plus concentrĂ©e en fer et en chlorophylle

L’ortie est une des plantes les plus nutritives sur terre. Elle est la source vĂ©gĂ©tale la plus concentrĂ©e en fer et en chlorophylle

Pour l’énergie

La majoritĂ© des gens peuvent utiliser l’ortie biologique, mais elle est spĂ©cialement recommandĂ©e pour ceux qui se sentent faibles ou en manque d’énergie. Elle a longtemps Ă©tĂ© utilisĂ©e pour traiter l’anĂ©mie. De nos jours, les herboristes la recommandent dans les cas de dĂ©balancement endocrinien tels que l’hypothyroĂŻdie ou la fatigue surrĂ©nale.

L’ortie biologique est utilisĂ©e pour amĂ©liorer la fertilitĂ© et peut Ă©galement ĂȘtre utilisĂ©e par les femmes enceintes et celles qui allaitent. Dans son livre Wise Woman Herbal for the Childbearing Year, l’herboriste Susun Weed recommande aux femmes enceintes de remplacer leur tasse de cafĂ© matinale par une dĂ©coction d’ortie. Une dĂ©coction est un thĂ© concentrĂ© qui infuse longtemps. Une dĂ©coction d’ortie biologique a une couleur noir-verdĂątre opaque.

Mme Weed dit que l’ortie biologique nourrit la mĂšre et le fƓtus, tonifie l’utĂ©rus et diminue les douleurs lors de l’accouchement, prĂ©vient les hĂ©morragies et amĂ©liore la qualitĂ© ainsi que la quantitĂ© du lait maternel.

Riche en minĂ©raux, l’ortie biologique est aussi utilisĂ©e pour renforcer les cheveux, les dents et les ongles ; elle peut aussi aider Ă  guĂ©rir les os brisĂ©s.

Pour la détoxication

L’ortie biologique est une des premiĂšres plantes qui pousse au printemps et est traditionnellement ingĂ©rĂ©e comme tonique printanier pour sa capacitĂ© Ă  dĂ©sintoxiquer des aliments riches et des habitudes sĂ©dentaires qui prĂ©valent souvent pendant les mois d’hiver.

L’ortie biologique peut vous reconstruire et vous purifier. Elle a un effet laxatif doux et aide le corps Ă  se dĂ©barrasser des toxines accumulĂ©es dans le sang et dans les organes d’élimination, spĂ©cifiquement dans les reins.

Traditionnellement, l’ortie biologique Ă©tait prescrite pour les infections urinaires, les pierres aux reins et la goutte. Certains affirment mĂȘme qu’elle leur a permis de cesser leurs traitements de dialyse rĂ©nale. L’ortie biologique est un diurĂ©tique efficace, alors vous pouvez vous attendre Ă  uriner plus frĂ©quemment si vous en prenez de façon rĂ©guliĂšre.

L’ortie biologique est aussi bĂ©nĂ©fique pour les poumons. Elle soulage la toux et l’asthme, aide Ă  expectorer et est utilisĂ©e pour rĂ©duire ou Ă©liminer les symptĂŽmes d’allergie saisonniĂšre. L’ortie biologique est utilisĂ©e comme topique pour les problĂšmes de peau, particuliĂšrement contre d’eczĂ©ma.

Utilisation

Certaines herbes poussent n’importe oĂč, mais l’ortie biologique est pointilleuse. Elle a besoin d’un endroit riche en nutriments, d’un sol humide, alors elle se retrouve souvent dans les lieux humides, prĂšs des marĂ©cages ou sur les systĂšmes sceptiques.

Selon l’herboriste Michael Moore, l’ortie biologique abonde prĂšs des dĂ©charges chimiques qui s’écoulent des grandes entreprises agricoles, mais ne ramassez pas cette plante pour la consommation ou l’usage mĂ©dical. Dans son livre Medicinal Plants of the Pacific West, M.Moore lance un avertissement concernant le fait que les plantes poussant prĂšs des fossĂ©s d’irrigation peuvent accumuler des nitrates inorganiques et des mĂ©taux lourds.

« Comme les mĂȘmes substituts composites de mĂ©taux lourds se forment dans nos tissus puisque nous en ingĂ©rons les feuilles, il faut Ă©viter les grandes entreprises agricoles et les zones industrielles », Ă©crit M. Moore.

Si vous avez une parcelle d’ortie biologique qui pousse prĂšs de chez vous et loin des produits chimiques issus de la production agricole, vous pouvez faire cuire cette verdure comme substitut sauvage aux Ă©pinards. Assurez-vous de les cueillir avant la floraison (les feuilles sont plus tendres) et portez une paire de gants Ă©pais pour Ă©viter de vous piquer.

Si vous n’avez pas accĂšs Ă  des plantes fraĂźches, utilisez la forme dĂ©shydratĂ©e pour faire un thĂ© ou une infusion. Elle n’est pas chĂšre et est facile Ă  trouver. Achetez-la en vrac ou en sachets. Elle a un goĂ»t distinct de verdure et de terre avec des accents d’algues et de chocolat.

Si vous utilisez l’ortie biologique pour traiter des problĂšmes de santĂ© spĂ©cifiques, consultez un herboriste qualifiĂ© pour connaĂźtre le dosage appropriĂ© et soyez patient. L’ortie biologique est une plante Ă  action lente. Alors, cela peut prendre plusieurs semaines ou mĂȘme des mois de consommation avant que vous ne voyiez une diffĂ©rence dans votre condition.

Faits rigolos sur l’ortie biologique

Selon la lĂ©gende, le grand sage tibĂ©tain Milarepa se nourrissait exclusivement d’ortie biologique pendant ses dĂ©cennies de solitude et de pratique de la mĂ©ditation. C’est pourquoi on le reprĂ©sente avec des cheveux verts et une peau verte (probablement Ă  cause de toute la chlorophylle).

Comme le chanvre et le lin, l’ortie biologique fut un jour la source principale de fibre pour les tissus et le cordage. Si vous ĂȘtes piquĂ©s par l’ortie biologique, d’autres herbes sauvages sont traditionnellement utilisĂ©es pour soulager la douleur. Appliquez le jus de feuilles d’oseille crĂ©pue fraĂźchement pressĂ©es ou le jus de feuilles d’impatiente du cap sur la zone affectĂ©e.

La racine d’ortie biologique a des propriĂ©tĂ©s spĂ©ciales qui lui sont propres. L’extrait de racine d’ortie biologique s’est avĂ©rĂ© efficace lors d’essais cliniques pour traiter l’augmentation de la prostate. CombinĂ©e avec l’extrait de baies de Serenoa repens (une espĂšce de palmier nain), l’ortie biologique a dĂ©montrĂ© qu’elle est aussi efficace pour soulager les symptĂŽmes d’inflammation de la prostate que les mĂ©dicaments de prescription comme le finasteride, et ce, sans effets secondaires.


[Total : 2    Moyenne : 4.5/5]

Si nous sommes nombreux à regarder d’un mauvais Ɠil les orties envahir nos jardins, des Mellois entretiennent avec elles des rapports bien plus sereins.

Melle et les orties, c’est une vieille histoire d’amour qui a pris de l’ampleur le jour oĂč, en 2007, le jardinier rebelle Gilles ClĂ©ment a dĂ©cidĂ© d’en faire un Ă©lĂ©ment de rĂ©sistance. Ils ont Ă©tĂ© nombreux Ă  s’opposer Ă  la dĂ©cision gouvernementale d’en interdire la fabrication et la distribution.

Un fortifiant

« Nous avions dans ce parc une grande prairie d’orties, se souvient Jean-Pierre Denis,responsable des espaces verts de la Ville. En 2007, en pleine guerre de l’ortie, Gilles ClĂ©ment a voulu transformer cette partie du parc en jardin d’eau et d’orties ». Gilles ClĂ©ment a dessinĂ© le jardin avec ses allĂ©es et ses passerelles ainsi que le filtre Ă  purin.
C’est le Chef-Boutonnais Max Quiard qui a rĂ©alisĂ© les rambardes mĂ©talliques et le filtre. EmboĂźtant le pas Ă  Gilles ClĂ©ment, la Ville prenait la dĂ©cision de fabriquer et de distribuer gratuitement un purin d’ortie 100 % mellois. « Le purin d’ortie est un fortifiant, c’est ni un dĂ©sherbant ni un engrais. Les plantes potagĂšres viennent frĂ©quemment de l’Ă©tranger, comme la tomate sud amĂ©ricaine, elles ne sont pas toujours totalement adaptĂ©es Ă  nos sols. Le purin d’ortie leur apporte des Ă©lĂ©ments qui leur manquent. Ça les rend plus fortes et donc plus rĂ©sistantes aux maladies. »

La feuille d'ortie bio aux milles vertus

La feuille d’ortie bio aux milles vertus

Il s’utilise donc une fois que la plante a dĂ©butĂ© sa croissance, il est Ă©galement bon pour le sol en apportant des nutriments Ă  toute la faune et la flore microscopiques du sol, il le rend plus fertile.
MalgrĂ© son aspect urticant, l’ortie est une sorte de produit miracle. C’est gratuit et ça donne une bien meilleure santĂ© Ă  toutes les plantes du jardin. « La recette est simple, on prend un kilo d’orties pour 10 litres d’eau. Il faut ensuite remuer ce mĂ©lange chaque jour. C’est une fermentation, des bactĂ©ries digĂšrent l’ortie. A la surface se forme une sorte de mousse blanche, signe que les bactĂ©ries sont au travail. »
Quand cette mousse n’apparaĂźt plus, il faut filtrer le mĂ©lange pour le dĂ©barrasser des matiĂšres les plus solides. Reste alors le purin d’ortie. Les matiĂšres entraĂźneraient une putrĂ©faction et les odeurs qui vont avec. StockĂ© dans des bidons, en Ă©vitant de les laisser en plein soleil, le purin peut-ĂȘtre conservĂ© pendant deux ans.
La municipalitĂ© a Ă©ditĂ© une plaquette indiquant la recette. « Je vois que depuis 2007, de nombreux Mellois se sont mis Ă  fabriquer leur propre purin. Ils venaient au dĂ©part rĂ©cupĂ©rer le nĂŽtre mais nous limitons les quantitĂ©s ». Bien souvent des personnes qui ne connaissaient pas l’existence du purin avant sa mise en lumiĂšre par Gilles ClĂ©ment. La Ville en fabrique chaque annĂ©e 300 Ă  400 litres, Ă  la fin du mois de mai.


[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

L’ortie est d’abord un excellent aliment, riche en fer et vitamines A et C. Ses feuilles peuvent se consommer fraĂźches ou sĂ©chĂ©es, en tisane, en soupe, mais aussi cuites comme des lĂ©gumes.

Un brasseur de Nettancourt (Meuse) en a mĂȘme fait une biĂšre ! C’est un aliment Ă©galement intĂ©ressant en agriculture, pour nourrir les bovins. « L’ortie bio peut remplacer le soja pour l’apport en protĂ©ines. Nous allons d’ailleurs le tester dans plusieurs exploitations, en Ă©valuant l’impact sur la qualitĂ© du lait », explique-t-on Ă  l’ENSAIA.

Connu comme engrais et rĂ©pulsif contre les acariens et les pucerons, le purin d’ortie bio va Ă©galement faire l’objet d’un essai de traitement en plein champ qui sera rĂ©alisĂ© en Meuse, Ă  l’automne prochain. Par ailleurs, les racines de la plante renferment des molĂ©cules intĂ©ressantes pour la pharmacie et la cosmĂ©tique.

TOUT EST BON DANS L’ORTIE BIO

TOUT EST BON DANS L’ORTIE BIO

Depuis l’antiquitĂ©, on connaĂźt les propriĂ©tĂ©s antidiarrhĂ©iques et diurĂ©tiques de l’ortie bio. On sait aujourd’hui que certaines de ses molĂ©cules peuvent s’utiliser contre la chute des cheveux et pour le traitement de l’hypertrophie bĂ©nigne de la prostate.

Bref, rien ne se perd dans l’ortie, et « l’idĂ©e du projet Newfibre est bien de valoriser cette plante dans son ensemble, y compris les dĂ©chets qui pourront ĂȘtre mĂ©thanisĂ©s Ă  la ferme de la Bouzule », insiste Michel Fick.


[Total : 9    Moyenne : 3.3/5]

“qui s’y frotte, s’y pique”

mais ce n’est pas une raison pour oublier ses vertus !

Nous avons, en effet, enfant, tous subit la piquante expĂ©rience de l’ortie bio en nous frottant les jambes nues Ă  cette plante rĂ©putĂ©e urticante qui nous a laissĂ© de cuisantes cloques sur la peau. Mais adulte, la grande ortie bio comestible nous intĂ©resse enfin pour ses propriĂ©tĂ©s, depuis longtemps reconnues, en cuisine, au jardin, pour notre santĂ© et voire mĂȘme pour notre beautĂ© !

Présentation :

L’ortie dioĂŻque, ortie mĂ©chante, ortie commune, grande ortie ou ortie vivace, de la famille des urticacĂ©es est une herbe vivace, commune partout et trĂšs envahissante. Sa tige, issue d’une tige souterraine est dressĂ©e et peut atteindre 1 mĂštre de hauteur. Ses feuilles, ovales d’un vert vert foncĂ©, dentĂ©es, sont opposĂ©es et se terminent en pointe. Les fleurs, rĂ©unies en grappes longues et rameuses, verdĂątres sont portĂ©es sur des pieds diffĂ©rents selon qu’elles soient mĂąles ou femelles : la plante est dite dioĂŻque. On rĂ©colte les feuilles en Ă©tĂ© si on veut les utiliser fraĂźches mais on peut aussi les faire sĂ©cher.

L’ortie en cuisine :

On peut dĂ©guster ses feuilles tendres et fraiches, crues en salade bien qu’en gĂ©nĂ©ral nous les prĂ©fĂ©rions cuites prĂ©parĂ©es comme les Ă©pinards, en soupe comme l’oseille avec ou sans crĂšme fraiche, en tourte, en chutney, en quiche. Elle vaut d’ailleurs bien les Ă©pinards et est aussi riche en protĂ©ines que certaines viandes !

la cuisine sauvage

Recette rapide de la soupe d’ortie bio :

Ramassez en mettant des gants, une poignĂ©e de feuilles fraiches par personne que vous hacherez menu aprĂšs les avoir lavĂ©es. Faites fondre ensuite, une noix de beurre (ou un peu d’huile d’olive) dans une casserole, ajoutez les orties bio et quelques pommes de terre tranchĂ©es (une par personne environ). Couvrez avec un bon litre d’eau, salez, poivrez puis laissez cuire une bonne demi-heure. Passez et ajoutez, avant de servir, 3 cuillerĂ©es de crĂšme fraiche.

L’ortie bio et la santĂ© :

“Si tu as de l’insomnie, prends un bouillon d’ortie”

(dicton populaire)

L’ortie bio constitue un aliment trĂšs revitalisant, recommandĂ© aux anĂ©miĂ©s et aux convalescents pour ses vitamines, sa haute teneur en chlorophylle, en fer et en sels minĂ©raux.

Contrairement Ă  l’épinard, l’ortie bio ne contient pas d’oxalate et peut ĂȘtre consommĂ©e par les goutteux, les arthritiques, les rhumatisants d’autant qu’elle est diurĂ©tique et passe pour purifier le sang.

Sur le littoral de la Bretagne sud, on confectionne une tisane de feuilles d’ortie bio que les marins utilisaient pour faire baisser leur taux de sucre dans le sang.

On la dit aussi souveraine : elle a de propriĂ©tĂ©s dĂ©puratives pour soigner l’eczĂ©ma, les maladies de peau et mĂȘme pour rĂ©sorber l’urticaire due Ă  l’absorption de crustacĂ©s !

L’ortie bio est une plante riche en Ă©lĂ©ments minĂ©raux (calcium, potassium, silice) et en flavonoĂŻdes. On utilise ses parties aĂ©riennes pour leurs propriĂ©tĂ©s reminĂ©ralisantes qui stimulent la reconstitution du cartilage.

Autrefois, la mĂ©decine populaire pratiquait beaucoup l‘urtication en mĂ©decine externe : elle consistait Ă  frapper une partie du corps ou tout le corps avec des branches d’ortie pour provoquer une Ă©ruption de boutons qui avait la rĂ©putation d’activer la circulation du sang, d’ĂȘtre rĂ©vulsive, de calmer les douleurs rhumatismales notamment en cas d’arthrose.

La dĂ©coction d’ortie est utilisĂ©e en gargarisme contre les inflammations des gencives, les aphtes, les amygdalites.

– Infection urinaire, troubles hĂ©patiques, diabĂšte ( infusion ou dĂ©coction) : mettre dans un litre d’eau, 50 Ă  60 g d’orties bio et boire 3 ou 4 tasses d’infusion par jour.

– AnĂ©mie : faire infuser une poignĂ©e de jeunes pousses d’ortie bio dans 2 litres d’eau et boire une tasse avant les principaux repas.

– DiarrhĂ©es rebelles : 1 tasse d’infusion avant chaque repas.

– Saignement de nez : extraire un peu de suc frais de la tige, en mettre sur un coton et placer dans la narine.

– crampes d’estomac : une tasse de dĂ©coction avant les repas ( faire bouillir 2 minutes 40 g de feuilles dans 1 litre d’eau et faire infuser 10 minutes)

– Aphtes : essayez des bains de bouches avec des dĂ©coctions de feuilles fraiches (50 g par litre d’eau)

Attention : l’automĂ©dication peut ĂȘtre dangereuse : en cas de maladie avĂ©rĂ©e, de symptĂŽmes qui persistent consultez un mĂ©decin diplĂŽmĂ© et n’arrĂȘtez jamais un traitement en cours.

L’ortie bio au jardin

L’ortie pousse dans une terre riche en azote : les tomates qui sont des plantes gourmandes, apprĂ©cieront, si elles sont plantĂ©es en terre maigre, une poignĂ©e d’ortie bio (sans graines) dans leur trou de plantation pour leur fournir de l’azote durant la saison mais un apport de purin liquide fera trĂšs bien l’affaire. Ce purin d’ortie est un excellent engrais liquide Ă  employer diluĂ© au pied des lĂ©gumes.

Préparation :

Le purin d’ortie bio est une prĂ©paration Ă  base de plantes fermentĂ©es dans de l’eau qui dĂ©gage une odeur nausĂ©abonde alors il est prĂ©fĂ©rable de le prĂ©parer au fond du jardin par exemple.

– Hachez grossiĂšrement un kilo d’orties fraĂźches bio et mettez les avec 10 litres d’eau dans un grand rĂ©cipient en plastique ou en bois.

– Couvrez le rĂ©cipient.

– MĂ©langez chaque jour tant que le mĂ©lange fermente (prĂ©sence de petites bulles) pendant environ deux semaines. Le temps peut ĂȘtre rĂ©duit de moitiĂ© si le temps est trĂšs chaud.

– Quand les bulles disparaissent, la fermentation est terminĂ©e, vous pouvez filtrer la prĂ©paration pour la conserver au frais dans des rĂ©cipients opaques en verre ou en plastique.

*Filtrée au bout de 3 jours, cette préparation ressemble à du thé que vous pourrez utiliser en vaporisation sur les plantes pour faire fuir les insectes et limiter les maladies.

L’ortie bio et soins esthĂ©tiques :

Une lotion pour tonifier le cuir chevelu : broyer 2 ou 3 bonnes poignĂ©es d’orties bio , ajouter au suc obtenu le mĂȘme volume d’eau et appliquer en friction lĂ©gĂšre.

Lotion pour peaux sĂšches ou sensibles : faire infuser pendant un quart d’heure dans un quart de litre d’eau une poignĂ©e d’ortie fraiche bio prĂ©alablement hachĂ©es et appliquez en compresses sur le visage.


[Total : 5    Moyenne : 2.6/5]

Un gros avantage quand on connaĂźt ses nombreux bienfaits santĂ© de l’ortie bio antioxydant naturel puissant.

Rincez vos cheveux à l’ortie

Cheveux ternes, fatiguĂ©s
 Redonnez-leur un coup de jeune en les rinçant Ă  l’ortie !

Mode d’emploi : Faire infuser 2 poignĂ©es de feuilles d’orties dans une tasse d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrer l’eau et l’utiliser lors du dernier rinçage du shampoing.

A savoir : Cette mĂȘme prĂ©paration peut ĂȘtre utilisĂ©e en massage du cuir chevelu pour favoriser la repousse ou limiter la chute des cheveux.

L'ortie bio est excellente pour le soin de vos cheveux

L’ortie bio est excellente pour le soin de vos cheveux

Des cataplasmes pour soigner les rhumatismes

Une des premiùres vertus connues de l’ortie est de soulager les douleurs rhumatismales. Aujourd’hui encore, c’est une des plantes anti-inflammatoires phares des traitements naturels.

Mode d’emploi : Appliquer les feuilles d’orties fraĂźches sur les parties douloureuses pendant 30 secondes, tous les jours. La sensation n’est pas agrĂ©able mais c’est efficace pour rĂ©duire les douleurs.

A noter : Mettez des gants pour éviter de vous piquer les mains avec les orties fraßches. En cas de piqûres, appliquez immédiatement du suc de pissenlit, des feuilles de plantain (en frottant) ou du vinaigre blanc.

Du jus d’ortie contre la fatigue

Vous ĂȘtes fatiguĂ© en ce moment ? Prenez de l’ortie ! Riche en vitamine C et en fer, cette plante est conseillĂ©e en cas de fatigue physique et/ou intellectuelle qu’elle soit passagĂšre ou durable. En retrouvant de l’énergie et en stimulant nos dĂ©fenses immunitaires, l’ortie aide Ă  repartir du bon pied !

Mode d’emploi : Infusion : Faire infuser 3 cuillĂšres Ă  soupe de feuilles sĂ©chĂ©es d’ortie dans 50cl d’eau bouillante pendant 10 minutes. Boire 4 Ă  6 tasses par jour ou gĂ©lules de poudre d’ortie dosĂ©es Ă  500 mg : 3 Ă  6 par jour ou extrait sec d’ortie 250 mg : 2 ou 3 fois par jour ou teinture-mĂšre : 30 Ă  50 gouttes dans un verre d’eau, 3 Ă  6 fois par jour.

A noter : Le jus d’ortie (souvent comparĂ© au jus d’épinards pour sa teneur en fer) est particuliĂšrement recommandĂ© en cas d’anĂ©mie et de fatigue. Il suffit de mixer les feuilles fraĂźches, d’en filtrer le jus et d’en boire 15ml, 3 fois par semaine.

L’ortie est diurĂ©tique

Les feuilles d’orties sont diurĂ©tiques. Elles sont ainsi utiles et recommandĂ©es pour augmenter le volume des urines et drainer les voies urinaires en cas d’infection ou pour prĂ©venir la formation de calculs urinaires.

Mode d’emploi : Mettre 1 Ă  2 poignĂ©es de feuilles fraĂźches dans un litre d’eau. Infuser 10 minutes et filtrer. Boire 3 Ă  4 tasses par jour (maximum 1 litre), pendant 3 semaines.

Pour Ă©viter le rhume des foins !

Tous les ans, c’est la mĂȘme chose ! Avec le retour des beaux jours, c’est le retour du rhume des foins. Pour prĂ©venir ou calmer cette dĂ©sagrĂ©able allergie saisonniĂšre, essayez l’ortie !

Mode d’emploi : Faire infuser 3 cuillĂšres Ă  soupe de feuilles sĂ©chĂ©es d’ortie dans 50cl d’eau bouillante pendant 10 minutes. Boire 3 Ă  4 tasses par jour pendant environ 3

En cas de peau grasse

Parce qu’elle est alcalinisante et drainante, l’ortie est une plante Ă  privilĂ©gier quand on a la peau grasse
 et ce qui va avec (imperfections, acné ).

Mode d’emploi : Faire bouillir des feuilles d’orties fraĂźches. Essorer et laisser refroidir. Broyer et appliquer sur la peau en cataplasme deux fois par semaine. Et boire 1 tasse de tisane d’ortie, 3 fois par jour (infuser 1 cuillĂšre Ă  soupe de feuilles sĂ©chĂ©es d’ortie dans 1 litre d’eau bouillante pendant 10 minutes).

Une cure d’orties au printemps et à l’automne !

L’hiver est une Ă©preuve pour l’organisme ! Pour le dĂ©toxifier et attaquer les beaux jours en pleine forme, rien de mieux que l’ortie !

Mode d’emploi : Infusion : Faire infuser 3 cuillĂšres Ă  soupe de feuilles sĂ©chĂ©es d’ortie dans 50cl d’eau bouillante pendant 10 minutes. Boire 3 Ă  4 tasses par jour pendant environ 3 semaines, en commençant par exemple par 1 Ă  jeun le matin.

Ortie : les contre-indications

Il est important de savoir que l’ortie ne peut pas ĂȘtre utilisĂ©e par tous le monde. Elle est ainsi contre-indiquĂ©e aux personnes souffrant de problĂšmes cardiaques ou rĂ©naux, avec ou sans formation d’ƓdĂšmes (gonflements), aux femmes enceintes ou allaitantes et est dĂ©conseillĂ©e chez les enfants de moins de 12 ans. Il est par ailleurs recommandĂ© aux personnes prenant des complĂ©ments de fer d’espacer leur prise s’ils prennent aussi de l’ortie (ses tanins pouvant diminuer l’absorption).

Des effets indĂ©sirables ? La prise d’ortie entraĂźne rarement des effets indĂ©sirables. Parmi ceux qui ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© constatĂ©s, citons : les nausĂ©es, diarrhĂ©es, ballonnements et allergie de la peau. La racine peut aussi provoquer des troubles de l’érection chez les hommes.

OĂč trouver l’ortie ?

On peut utiliser l’ortie sous diffĂ©rentes formes pour se soigner. Mais oĂč la trouver ?
– FraĂźche : l’ortie n’est pas vendue fraĂźche. Il faut arpenter montagne, forĂȘt et mer pour la trouver et la cueillir dans la nature (plutĂŽt avec des gants pour Ă©viter les piqĂ»res
 et les dĂ©mangeaisons !).
– SĂ©chĂ©e : on la trouve dans les herboristeries, les magasins diĂ©tĂ©tiques et biologiques.
– GĂ©lule, teinture : dans les magasins biologiques, diĂ©tĂ©tiques, pharmacies et parapharmacies.
– Extrait fluide : dans les magasins biologiques, diĂ©tĂ©tiques, pharmacies.
– Racine : dans les herboristeries et les magasins biologiques.
– Graines : elles sont un peu plus difficiles Ă  trouver. Il faut chercher dans les herboristeries et les magasins biologiques.

Sources : www.et-si-on.com


[Total : 3    Moyenne : 2.3/5]

L’ortie bio antioxydant naturel puissant, cette phobie des jardiniers et des enfants, est (presque) toujours considĂ©rĂ©es comme une plante malveillante, une mauvaise herbe qui envahit nos espaces verts et dont on peine Ă  se dĂ©barrasser.

Cette plante urticante et coriace est pourtant pleine de surprises et de vertus. Alors, fini les idĂ©es reçues sur ces plantes que vous allez finir par adorer
 Ă  condition de savoir comme les manier.
Les orties possÚdent de nombreuses vertus : médicinales, potagÚres et alimentaires. Il serait donc bien dommage de ne pas la mettre à profit.

En soupe en tisane ou en gélules l'ortie bio est excellent pour la santé

En soupe en tisane ou en gĂ©lules l’ortie bio est excellent pour la santĂ©

Des propriétés médicinales indéniables.

L’ortie est d’abord trĂšs intĂ©ressante pour ses bienfaits mĂ©dicinaux. De sa racine aux feuilles, elle contient diverses propriĂ©tĂ©s qu’il est bon de connaĂźtre pour soigner naturellement ses maux. L’ortie est anti-inflammatoire, sa racine est idĂ©ale pour traiter l’arthrite et diffĂ©rentes douleurs articulaires. De plus, elle est antihĂ©morragique, son jus arrĂȘtant les divers saignements. Elle est Ă©galement antihistaminique : en tisane, elle permet d’attĂ©nuer les allergies respiratoires comme le rhume des foins.

Un engrais redoutable

L’ortie est un engrais plus qu’efficace et il ne sera qu’un atout pour le jardin. En mĂȘme temps que vous plantez les lĂ©gumes (tomates, poreaux, haricots), ajoutez dans le trou une poignĂ©e d’orties. Ceux-ci fournissent les nutriments essentiels pour stimuler et embellir vos lĂ©gumes puisqu’elle augmente leur teneur en principes actifs.
De plus, le purin d’ortie est excellent pour renforcer la rĂ©sistance des plantes. Il est gĂ©nĂ©ralement utilisĂ© en agriculture biologique pour repousser les parasites comme les pucerons et les acariens. Pour prĂ©parer la mixture, trempez les orties dans l’eau pendant au moins une semaine puis arrosez-la sur les plantes. Effets garantis.

Un aliment Ă  part entiĂšre

L’ortie est excellente pour l’alimentation : elle contient du fer, des vitamines A et C mais aussi du magnĂ©sium, du phosphore et du potassium. C’est donc un trĂšs bon stimulant naturel, parfaite pour revigorer en cas de mĂ©forme. Le mieux est de la consommer en soupe, en omelette, en sauce ou encore cuisinĂ©e comme des Ă©pinards.