[Total : 18    Moyenne : 3.5/5]

Le plein de minéraux avec une tisane à l’ortie biologique

Plante vivace bien connue pour ses poils urticants, on se sert des feuilles pour leurs vertus dépuratives, diurétiques et galactogènes. Les feuilles se récoltent pendant la floraison (juin à septembre)
Autres propriétés

hémostatiques, astringentes, antiarthritiques, antianémiques

Préparation de la tisane à l’ortie biologique

– 1 cuillerée à café de feuille par tasse. 3 tasses par jour
En savoir + sur la plante

L’ortie biologique (urtica dioïca) est une plante dioïque vivace envahissante très commune. On la nomme également grande ortie. Elle pousse partout jusqu’à une altitude de 2400 mètres : dans les haies, les jardins, les champs, les fossés, les décombres …
Elle appartient à la famille des urticales. C’est une plante herbacée urticante qui pousse et fleurie presque toute l’année (sauf à la saison froide).
Son aspect

L'ortie biologique

L’ortie biologique

Elle mesure en moyenne 50 cm mais peut aller jusqu’à 1,30 m. Ses feuilles sont pétiolées, dentelées avec un limbe pointu. Sur le dessus des feuilles, on observe des minuscules aiguilles (poils) contenant un liquide urticant qui s’injecte dans la peau dès qu’on la touche. Elle est riche en acide formique. Ses fleurs sont petites et blanches, dépourvues de pétales.
Ses propriétés médicinales sont connues et diverses (reminéralisante, anti-inflammatoire pour les articulations, anti-infectieuse, diurétique, dépurative). Très riche en sels minéraux, elle est utilisée en horticulture en tant que purin d’ortie biologique (engrais) ou répulsif contre les insectes. Certains insectes s’y développent et y pondent comme les papillons diurnes.
En cuisine

Enfin les cuisiniers l’apprécie pour ses qualités gustatives et les fabricants de cosmétiques l’utilise pour sa richesse en fer, potassium, calcium et magnésium, en vitamines A, B et C.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*