[Total : 2    Moyenne : 3.5/5]

L’ortie est d’abord un excellent aliment, riche en fer et vitamines A et C. Ses feuilles peuvent se consommer fraîches ou séchées, en tisane, en soupe, mais aussi cuites comme des légumes.

Un brasseur de Nettancourt (Meuse) en a même fait une bière ! C’est un aliment également intéressant en agriculture, pour nourrir les bovins. « L’ortie bio peut remplacer le soja pour l’apport en protéines. Nous allons d’ailleurs le tester dans plusieurs exploitations, en évaluant l’impact sur la qualité du lait », explique-t-on à l’ENSAIA.

Connu comme engrais et répulsif contre les acariens et les pucerons, le purin d’ortie bio va également faire l’objet d’un essai de traitement en plein champ qui sera réalisé en Meuse, à l’automne prochain. Par ailleurs, les racines de la plante renferment des molécules intéressantes pour la pharmacie et la cosmétique.

TOUT EST BON DANS L’ORTIE BIO

TOUT EST BON DANS L’ORTIE BIO

Depuis l’antiquité, on connaît les propriétés antidiarrhéiques et diurétiques de l’ortie bio. On sait aujourd’hui que certaines de ses molécules peuvent s’utiliser contre la chute des cheveux et pour le traitement de l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Bref, rien ne se perd dans l’ortie, et « l’idée du projet Newfibre est bien de valoriser cette plante dans son ensemble, y compris les déchets qui pourront être méthanisés à la ferme de la Bouzule », insiste Michel Fick.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*