Boutique Biologiquement.comLe purin d’ orties bio : Pourquoi et comment ?

  Posté par ortie       Laisser un commentaire
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’ortie bio antioxydant naturel puissant (Urtica) fait partie de la famille des Urticacées. L’ortie est un très bon activateur de compost, là où il se trouve, les plantes sont plus vives, plus belles et il fait un très bon purin.

Le purin d’orties, ou extrait fermenté d’orties, est utilisé de longue date comme produit naturel. Il est peu onéreux et peut être fabriqué à la maison. Il est obtenu par la macération puis fermentation de feuilles d’orties dans de l’eau. Le mélange ainsi obtenu peut être utilisé après filtration et éventuellement dilution en engrais (directement en arrosage aux pieds des plantes), en stimulant des défenses des plantes (éliciteur) ou en insecticide/insectifuge (il agit comme un répulsif).

Pourquoi utiliser du purin d’orties ?

Les utilisations du purin d’orties sont multiples dans le jardin. Les dilutions sont différentes selon l’emploi.

Très bon engrais

Le purin d’orties constitue un excellent engrais. Il rend les plantes plus belles, active leur croissance et leur productivité.

Éliciteur

Le purin d’orties, est un éliciteur, c’est à dire qu’il contient une molécule produite par un agent phytopathogène qui permet de déclencher des mécanismes de défenses des plantes.

Insecticide

Le purin d’orties bio est un très bon insectifuge. Il débarrasse des insectes sans les tuer mais en les repoussant. Il est très efficace notamment contre les pucerons.

Fongicide

Le purin d’ortie bio est un très bon fongicide. Il lutte contre des maladies comme le mildiou.

Fabrication et ingrédients

Pour fabriquer son purin d’orties bio, il faut faire macérer 1kg de feuilles de grandes orties hachées grossièrement pour 10 litres d’eau.

Il faut de préférence utiliser de jeunes pousses qui ne sont pas encore montées en graines.

Laissez ensuite macérer et fermenter 15 jours 20°. vous pouvez réduire le nombre de jours ou l’augmenter selon la température extérieure.

Exemple : 5 jours à 30° ou 20/25 jours à 10°.

Il faut brasser le mélange tous les jours. De petites bulles remontent à la surface lors du brassage. Lorsqu’il n’y a plus de bulle, cela signifie que la fermentation est terminée et que le mélange est prêt.

Si vous ne l’utilisez pas de suite, filtrez le mélange et conservez le dans un grand bidon opaque ou à l’abri de la lumière.

Si vous n’avez pas d’orties bio, vous pouvez acheter des orties en granulés bio.

Le purin d’ orties bio : Pourquoi et comment ?
Le purin d’ orties bio : Pourquoi et comment ?

Utilisation du purin d’orties bio

Attention, le purin d’orties bio n’est pas efficace en cas de sécheresse. Veillez à ce que les plantes aient un apport en eau suffisant.

Comme fongicide

Utilisez une préparation diluée à 20% (2 litres de purin pour 10 litres d’eau).

A pulvériser sur le sol, pour lutter contre les maladies cryptogamiques, les champignons, algues, lichens, … (comme le mildiou)

Comme insecticide / insectifuge

Utilisez une préparation diluée à 10% (1 litre de purin pour 10 litres d’eau).

Vous pouvez pulvériser finement ce mélange sur les feuilles pour lutter contre les insectes comme les pucerons.

Sur les solanées, les tomates et les pommes de terre, une pulvérisation est déconseillée. Il est préférable d’arroser aux pieds des plantes avec une solution à 20% de purin.

En engrais fertilisant

Utilisez une préparation diluée à 10% (1 litre de purin pour 10 litres d’eau) et arrosez aux pieds des plantes.

Vous pouvez utiliser une dilution à 20% en épandage, comme fumure de fond, avant plantation.

Comme fortifiant

En pulvérisation sur vos plantes avec une dilution de 3% à 5% (0,3l à 0,5l pour 10 litres d’eau) cela fortifiera les plantes et activera leur croissance.

Comme activateur de compost

Sans dilution, utilisez votre purin comme activateur de compost.

Contre les taupes

Versez du purin pur dans chaque trou et les taupes s’enfuiront.

Conseil : évitez d’utiliser le purin d’orties bio sur les plantes en fleur, car sa concentration élevée en azote favorisera le feuillage au détriment des fleurs.

Attention à ne pas débarrasser votre jardin des orties. Ils sont bénéfiques pour votre jardin et vous permettront de refaire du purin.

Conseil : Ne faites pas une utilisation abusive du purin d’orties ou avec des concentrations trop élevées. Cela aurait un effet contraire à celui recherché.

Composition du purin d’orties bio

Ci-dessous la composition du purin d’orties en minéraux (en ppm – partie par millions)

Azote total :595
Azote nitrique : 5
Azote amoniacal : 240
Azote organique : 350
Phosphate : 20
Potassium : 630
Calcium : 730
Magnésium : 80
Sulfate : 50
Fer : 2,5
Bien entendu, cette composition peut varier selon la provenance de l’ortie bio utilisé et de la période de l’année. Les chiffres indiqués sont des moyennes.

Le purin d’orties est riche en azote, pauvre en phosphore et sa richesse en fer est exceptionnelle.

Débats et avis divergents

Depuis 2006 et une loi interdisant la fabrication et la vente de produits phyto-sanitaires non homologués, les débats sont nombreux sur Internet.

Certains disent que le purin d’ortiesbio  est aussi dangereux que des produits dits « chimiques » … Les défenseurs de la nature au contrairent affirment que c’est sans risque, car naturel, et que les processus d’homologation doivent être simplifiés, notamment pour les productions bio.

Certes le purin d’ortie bio est un produit naturel, mais le pétrole n’est-il pas lui aussi un produit naturel ? Pourtant il peut-être dévastateur ! Naturel ne signifie pas inoffensif. De même pour l’eau douce, qui est on ne peut plus naturelle, pourtant, sortie de son milieu et mise au contact de l’eau de mer elle peut s’avérer néfaste.

Le purin d’ortie bio a prouvé son efficacité et ceux qui l’utilisent en disent le plus grand bien. Les bienfaits pour les potagers sont nombreux et son utilisation ne semble pas présenter de dangers sur la santé.

L’homologation permet, entre autre, de vérifier que l’utilisation d’un produit, même naturel, ne nuit pas à l’environnement et ne présente pas d’effets collatéraux dangereux pour l’écosystème. Utilisé de manière sporadique dans nos jardins, c’est une chose, mais si l’utilisation du purin d’ortie est faite à grande échelle dans les champs et en grande quantité, ne risque-t-on pas de voir des phénomènes non souhaités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *